Preloader Image

Ibrahima Cissokho

Un pied dans la tradition par son statut de griot, l’autre dans les musiques amplifiées du rock et de la funk, Ibrahima CISSOKHO crée par son jeu de kora une musique mandingue moderne.

Accompagné de Mandingue Foly : PHAM Trong-Hieu (batterie), Julien CHIGNIER (saxophones), Ousmane SEYDI (percussions), Abdourakhman FALL (basse) et Gilles Thomas DUROUX (régie son), Ibrahima fait résonner sur toutes les scènes sa voix puissante, son charisme électrique et ses instrus entêtantes.

Ibrahima Cissokho se place dans la lignée des grands griots sénégalais et maliens (Balaké
Sissoko, Abdoulaye Cissoko, Toumani Diabaté), tout en inventant un style nouveau. Ses chansons, en mandingue, wolof, français ou anglais, traitent de thèmes qui lui tiennent à cœur : lutte contre les injustices, célébration de la solidarité, de l’amour et du respect des ancêtres.

« …le jeune sénégalais a envoûté les nombreux mélomanes présents… Musicien exceptionnel et charismatique, Ibrahima est un griot que l’on ne quitte pas une seule seconde des yeux, ni des oreilles. »

Le Progrès, Lyon, 21 mai 2004

« Ibou joue comme de l’eau qui ruisselle, chante comme s’il buvait le ciel, ! »

Jean Tricot, Traction Avant

« Par delà l’immensité de l’Afrique, nous tutoyons ici l’infinité de l’âme! A ne pas manquer ! »

B. Martignol

Le Mandingue Foly

Un pied dans la tradition par son statut de griot, l’autre dans les musiques amplifiées du rock et de la funk, Ibrahima Cissokho crée par son jeu de kora une musique mandingue moderne.

Entouré des musiciens Hieu Pham-Trong (batterie), Olivier Granger (saxophone), Ousmane Seydi (percussions) et Abdou Rakhmane Fall (basse), Ibrahima fait résonner sur toutes les scènes sa voix puissantes, son charisme électrique et ses instrus entêtantes.

Ibrahima Cissokho se place dans la lignée des grands griots sénégalais et maliens (Balaké Sissoko, Abdoulaye Cissoko, Toumani Diabaté.), tout en inventant un style nouveau. Ses chansons, en mandingue, wolof, français ou anglais, traitent de thèmes qui lui tiennent à cœur : lutte contre les injustices, célébration de la solidarité, de l’amour et du respect des
ancêtres.

ABDOU RAKHMANE FALL

Abdourakhmane FALL est un bassiste de la ville de Saint-Louis, dans le nord du Sénégal. Il y a fait ses premiers pas dans la musique et est arrivé à Dakar après le baccalauréat, où il a combiné des cours à la Faculté de droit et des cours de musique à l’École nationale des arts (ENA) à Dakar. Trois ans plus tard, il se consacre entièrement à la musique en intégrant des groupes de variété internationale et de jazz, se faisant ainsi connaître dans la comédie musicale sénégalaise. C’est ainsi que sa collaboration avec des ténors de la musique sénégalaise a commencé, dont Idrissa Diop et les frères Toure Kunda. Il a également participé aux projets de divers artistes sénégalais comme Carlou D, Viviane Chidid ou encore Marema Fall, lauréate du prix découverte RFI en 2014. Aujourd’hui, il se consacre pleinement au projet d’Ibrahima.

OUSMANE SEYDI

JULIEN CHIGNIER

Bercé dès son plus jeune âge par la musique, Julien grandit dans une maison où l’on entend toujours une
guitare, un piano, un air fredonné ou sifflé, et bien d’autres instruments encore. Pour lui ce sera le
saxophone, qu’il choisit à l’âge de 6 ans et qui ne le quittera plus.

Il étudie la musique à l’école municipale des Vans puis poursuit sa formation classique à l’ENMD de
Valence et obtient son DEM en 2007. Il se tourne ensuite vers d’autres styles et obtient son DEM jazz en
2010 à l’ENM de Villeurbanne.

Il lui arrive également de composer pour ses propres formations ou bien encore d’organiser avec ses amis
le Festival ”Fatche! ” en Ardèche, cette région où il a grandi et qui est pour lui une source de refuge et
d’inspiration, dont il reste très proche malgré sa vie actuelle à Lyon et les tournées qui l’emmènent aux
quatre coins de la France et quelques fois à l’étranger. Il s’essaye également à la basse, à la guitare, et
même plus récemment au chant et aux percussions lorsqu’il est invité à venir évoluer au sein d’un monde
nouveau pour lui, celui du cirque.

GILLES-THOMAS DUROUX

Gilles Thomas Duroux exerce, depuis 1995, une double activité, il est à la fois musicien (guitare et percussions dans différents groupes) et ingénieur du son pour de plusieurs groupes, spectacles et structures. Après une formation (SAE Paris, 2009/2010) sur les techniques et méthodes de travail spécifiques studios d’enregistrement, il a créé le «Studio Nomade», studio d’enregistrement mobile destiné à l’enregistrement sonore et au mixage. Le studio a démarré une activité de production en 2014. Il fait partie de Mandingue Foly depuis le début du projet et est le 6e musicien du groupe par sa contribution aux arrangements et au son.

PHAM TRONG-HIEU

PHAM Trong-Hieu apprend simultanément la trompette au conservatoire de Valence (26) et la batterie en autodidacte. Il explore ensuite de nombreuses esthétiques musicales et participe à des projets d’une grande diversité : LosMoz (classico-trad), Crossed Meeting (4 musiciens improvisateurs et un vidéaste-plasticien), kiftélélé (rock balkanique), Spirojki (rock expérimental), Miss Goulash (9 musiciens issus du classique, du jazz, du rock et du hardcore à la recherche d’un langage commun), La Basse Tonne (4 clarinettes basses et une batterie), Liane Edwards Band (country rock), Sophie Malbec quartet (blues), KompleXKapharnaüM (spectacles vivants). Il est également enseignant au sein du département rock et musiques amplifiées de l’ENM de Villeurbanne (69).